You can buy Cheap Nike Mercurial Superfly V FG NikeLab edition - Black/Volt form these sites soccerbp, soccergp.com, soccertutu.com, soccerwo.com, lovecleats.com.

Actualités - Appel à écriture Revue n°51

 Recommander  Imprimer 

 

Les normes : protection, aliénation ou déraison?

« Suis-je normal ? » Combien de fois, dans nos cabinets, entendons-nous ces mots !

Ils valent la peine d’y penser … et d’écrire. De quoi s’agit-il ?

Nous sommes passés en 50 ans d’une société rigide, aux règles bien fixées au risque de l’exclusion, à un monde individualiste où tout (ou presque !) pourrait sembler admissible ; insidieusement, les normes ont pris la place des règles …

Incitatives ou directives, quel que soit leur domaine (économique, culturel, social, médical, psychologique …), elles opposent une résistance au « tout possible, tout permis ». Volontiers implicites dans la vie sociale, elles viennent toucher, voire violenter, nos valeurs, notre éthique. Cadre ou carcan ?

$1-          les normes nous rassurent, nous protègent : des malfaçons, du « n'importe quoi », du « mal-agir » … mais elles donnent du pouvoir à qui les édicte, elles stigmatisent, excluent qui n’y entre pas et peuvent être organisatrices de non-sens et d’absurdité, donc d’angoisse, de colère. 

$1-          par leurs critères, souvent chiffrés (notes, QI, DSM etc.), les normes permettent de communiquer, de parler un même langage néanmoins codé, d’établir des diagnostics ; réductrices, elles font perdre la vision du tout … et du singulier : quelle place reste-t-il alors à l’ajustement créateur ?

$1-          les communautés humaines créent des normes, implicites ou non : l’appartenance nécessite-t-elle une mise en conformité ? comment des identités deviennent-elles excluantes voire « meurtrières » ? et que dire de l’angoisse identitaire, lorsque les normes sont floues ou incompatibles entre elles ?

Qui se trouve au-dessus, au-delà des normes, hors normes, a-normal ? ? Le génie, le dictateur, le fou, le sage ??? Serait-ce dans l’a-normal que se révèlent les potentialités de chacun ? Et moi, puis-je être singulier, créatif, et me soumettre à des cadres normatifs édictés au nom de la sécurité et de la liberté de chacun ?

Comment nous ajustons-nous - ou pas - aux normes qui encadrent notre métier ? Devons-nous parfois sortir des normes pour tenir notre posture gestaltiste, suivant en cela l'exemple de nos fondateurs, Fritz et Laura Perls, Paul Goodman ?

Comment ces questions traversent-elles le vécu de nos clients et de nous-mêmes, et notre relation avec eux ? Comment concernent-elles les groupes que nous animons ou supervisons, et ceux auxquels nous appartenons ? Comment viennent-elles percuter nos pratiques et nos engagements ?

Si ce thème vous inspire, n’hésitez pas à prendre la plume, et à prendre contact avec l’équipe de la revue si vous avez besoin d’éclaircissements !

Vos propositions d'articles sont à envoyer à Catherine Bolgert, coordinatrice du numéro et Emmanuelle Gilloots, directrice de rédaction :

 catherine.bolgert@wanadoo.fr

e.gilloots@laposte.net

Date limite de dépôt des articles : 30 juin 2017.